Ce qui fait la vie de la cité…
Politique

Rencontre entre le Président de l’Union des Comores, Azali Assoumani et le Président de la Région, Didier Robert, à Moroni

Jeudi 1 Septembre 2016

Le Président, Sénateur Didier ROBERT a effectué un déplacement officiel aux Comores les 28 et 29 Août pour différentes séquences sous le sceau de la « coopération régionale ». Déplacement marqué par un entretien avec le Président de la République de l’Union des Comores, Azali Assoumani, et par la signature du Protocole de la convention cadre pour la mise en œuvre des fonds Européens de coopération grâce au Programme Opérationnel Interreg V OI.
Entretien bilatéral entre Azali Assoumani et Didier Robert : défendre ensemble une coopération au profit des populations



échanges entre le Président de la Région Didier ROBERT, et le Président de la République de l’Union des Comores, Assoumani Azali, ont d’abord porté - sur les liens d’amitié historiques entre La France et les Comores, entre La Réunion et les Comores ; - sur la vision partagée entre les deux hommes pour faire des îles de l’océan Indien des territoires attractifs pour un eco tourisme, des territoires d’excellence pour les énergies renouvelables... Le Président Didier Robert a évoqué le travail engagé depuis quelques mois pour la mise en place d’une compagnie lowcost dans l’océan indien et permettre ainsi davantage d’échanges et renforcer le développement du tourisme et des relations commerciales & économiques. Autre sujet majeur abordé, la signature du Protocole de la convention cadre du programme opérationnel Interreg V Océan Indien (qui s’est déroulée le matin). Un événement d’une grande importance car elle ouvre une nouvelle page de la coopération avec l’Union des Comores et offre des perspectives de développement. Les deux présidents ont convenu de défendre ensemble une meilleure articulation entre les différents fonds européens à savoir le fonds FEDER coopération mais aussi le FED (Fonds Européen de Développement) du programme Indicatif National - qui représente pour les Comores seuls plus de 60 millions -, pour permettre la concrétisation de projets qui s’inscrivent totalement dans le cadre du programme européen. La Région a proposé l'ouverture d'une antenne de coopération décentralisée de la Région Réunion à Moroni qui aura vocation à faciliter et structurer les échanges entre les deux îles, faciliter les échanges de l'ensemble des
       
acteurs en matière d'engineering et de montage financier de leurs projets. Car à ce stade, le volet assistance technique est primordial. L’objectif est de faire en sorte que pour chaque porteur de projet éligible, les démarches de demande de financement aboutissent et que la meilleure articulation possible puisse être trouvée entre le recours aux crédits européens du FEDER et ceux du Fonds Européen de Développement (FED).
Signature du Protocole de la Convention cadre pour la coopération régionale :
Le président de la Région Réunion Didier Robert et le Ministre des Affaires Étrangères des Comores, Mohamed BACAR DOSSAR ont ainsi signé le Protocole de convention cadre du programme de coopération régionale Interreg V OI. Le Président a dans son allocution rappelé que « La Région Réunion est devenue, dans le cadre du programme Interreg, pleinement compétente pour signer des accords de coopération bilatéraux avec les pays tiers du programme. C'est une évolution que j'ai toujours défendue et à laquelle je suis très attaché, parce que nous, acteurs des RUP, sommes les mieux placés pour décider de notre avenir et des axes de travail que nous voulons avoir en commun avec nos voisins immédiats. Cette mission menée aux Comores par la conseillère régionale Faouzia Aboubacar Ben Vitry a été l'opportunité d'échanger et de travailler à mieux identifier nos priorités communes et nos centres d'intérêt partagés autour des 5 axes d'action définis au sein du programme, qui nous offrent une marge de manœuvre importante, et que sont la recherche et l'innovation (une enveloppe de 26,7 M€) ; les échanges économiques (11,18 M€) ; le changement climatique et la gestion des risques (6,56 M€) ; le patrimoine naturel et culturel (3,65 M€) ; la formation, les échanges et la mobilité (11,28 M€). » a encore confirmé le Président Didier Robert
Cette signature est une première étape dans le processus. Un calendrier et une feuille de route ont été arrêtés entre les signataires pour le suivi de la mise en œuvre de la convention-cadre. Un comité ad hoc sera constitué dès la signature du présent protocole. Il sera chargé de préciser la méthode, de définir les travaux à mener et leur calendrier précis en vue d’une signature de la convention cadre au cours du 4e trimestre 2016.
Pour Didier Robert, coopérer pour réussir est essentiel. « Quand une région de l’Océan-Indien se développe, c’est tout l’Océan Indien, toutes les populations qui se portent mieux, lorsqu’une région l’Océan Indien souffre, c’est tout l’océan Indien et toutes nos populations qui sont impactés ... Avec l’appui de l’Europe, de nouveaux projets concrets peuvent être engagés. Le programme Inter reg V doté de 63,2 millions d’euros et géré par la Région vise à renforcer les actions de développement. Il nous appartient de l’utiliser au bénéfice de nos territoires. La coopération est une clé de la réussite de La Réunion, la clé d’une véritable dynamique pour la zone du grand Océan-Indien ».

Le service communication de la Région Réunion




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 16 Février 2017 - 13:22 ​L’éthique comme valeur fondamentale