Ce qui fait la vie de la cité…
Politique

Le CNARM : le moteur pour une mobilité réussie de nos jeunes

Jeudi 28 Juin 2012



Le CNARM : le moteur pour une mobilité réussie de nos jeunes
Depuis plusieurs années, le Cnarm association financée par le Conseil général de La Réunion, aide les Réunionnais à s’épanouir et a pour ambition de les accompagner dans la réalisation de leur mobilité pour un emploi.

Pour se faire, le Cnarm identifie et démarche les entreprises, signe des conventions, met en place des partenariats afin de faciliter et d’offrir aux jeunes Réunionnais des contrats d’apprentissage.
"En tant que président du Cnarm mais également en tant qu’acteur et décideur, je ne peux qu'affirmer qu'il est essentiel aujourd’hui plus encore qu’hier compte tenu de la conjoncture économique, de favoriser la mobilité, et de permettre à nos jeunes de se former dans de bonnes conditions.

Cette journée de l’Alternance nous permet de présenter les différentes opportunités mises en place par le Cnarm. Tous jeunes Réunionnais qui acceptent de faire un contrat en alternance doit se rapprocher de nous et monter son dossier.

Parallèlement, je me félicite de la signature de deux nouvelles conventions, l’une avec la Fédération Réunionnaise des Associations des Parents d’Elèves (FRAPE) qui compte 17 000 familles membres, afin d’identifier parmi les lycéens et les étudiants des volontaires à la mobilité et l’autre avec la Fondation d’Auteuil, une fondation catholique qui forme plus de 13 000 jeunes en difficulté, afin d’offrir une nouvelle  structure d’accueil et d’apprentissage et d’augmenter le niveau de qualification professionnelle des jeunes grâce à l’atout de l’apprentissage en mobilité.

Partir est un challenge pour certains ; il est essentiel d’accompagner,  d’écouter, d’aider et de rassurer. Partir avec le Cnarm, c’est réussir le projet de la mobilité" a souligné Ibrahim Dindar.

Communication Conseil général




Les commentaires

1.Posté par J.Claude Barret du MAR le 28/06/2012 06:34
"Partir est un challenge pour certains ; il est essentiel d’accompagner, d’écouter, d’aider et de rassurer. Partir avec le Cnarm, c’est réussir le projet de la mobilité" a souligné Ibrahim Dindar." Ce qu’il oublie, partir c’est mourir un peu… disait le poète Dois je rappeler à nos jeunes d'aujourd'hui que cette volonté de nos élus incompétents, à vouloir déporter la jeunesse réunionnaise remonte depuis la nuit des temps. Avec michel Debré, ,son BUMIDOM, une sorte d'officine négrière - dénoncé dans le temps par Combat Réunionnais de l'UGTRF. Le CNARM des socialistes en 1981, remplace le BUMIDOM de Debré avec le même but : exiler les enfants de la Réunion. Comment le David Ibrahim Dindar « ADN » peut-il dire que partir 'avec la mobilité c'est réussir un projet, quand des parents pleurent sur Freedom pour raconter la galère que traversent leurs enfants en France ou au Québec, sans moyen de retour - ils sont voués à la clochardisation, à la folie et même la mort guette certains de ces exilés. L'avenir de nos enfants doit se concevoir à la Réunion avec des responsables politiques qui ne démissionnent, pas, et assument leurs responsabilités, sans penser seulement à remplir leurs poches. Comment oser proposer à la jeunesse réunionnaise des contrats en alternance, à 13 000km de leur terre, en sachant d'avance que les places laissées vacantes seront vite comblées par toute une faune venant d'europe, surtout de France. La jeunesse réunionnaise n'a pas vocation à l’exil, Il faut exiger des politiciens, un logement et un emploi dans son pays, la Réunion. Sinon il faut s'armer pour mener le combat nécessaire pour la liberté, la libération de notre pays des aventuriers qui veulent la mort de notre pays en exilant nos enfants...L’Insee vient de donner les chiffres du chômage en France, un chiffre qui frole les 4 millions de chercheurs d’emploi,. Quelle sont les chances d’un réunionnais, basané, typé de décrocher un emploi dans une France de plus en plus raciste et xénophobe, la montée du FN au Présidentilles le confirme plus que jamais. L’Avenir de la réunion est à construire ici dans notre pays…

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 14 Septembre 2014 - 00:13 SEMAINE ILLETTRISME : LES CASES A LIRE

Lundi 15 Septembre 2014 - 04:00 Valérie Bénard : La clé de l'insertion sociale