Ce qui fait la vie de la cité…
Politique

LPA-RÉGION : ​Commission permanente du 29 Novembre 2016

Mercredi 30 Novembre 2016



2 millions d'euros supplémentaires pour l'IRT 

En juin dernier, la Région accordait une subvention de 10,8 millions d'euros à l'IRT pour son programme d'actions 2016. La majorité régionale a décidé d'octroyer ce mardi une subvention complémentaire de 2 millions d'euros au satellite en charge du tourisme et ce pour de « nouvelles opportunités » de promotion et de communication.

Interrogée par Karine Nabénésa sur ces nouvelles opportunités, le directeur de l'IRT a indiqué qu'elles correspondaient par exemple aux nouveaux supports de communication suite au retour de la marque « La Réunion, île intense » ou encore des actions de promotion suite à l'ouverture des lignes par Air Austral vers la Chine et l'Inde. 

Karine Nabénésa a regretté que ces dépenses n'aient pas été inscrites dans le programme d'action 2016 de l'IRT : « Vous ne pouvez pas être en charge de la communication touristique et ne pas avoir un regard prospectif sur ce qu'il va se passer au moins durant l'année. Air Austral n'a pas décidé du jour au lendemain d'ouvrir des lignes vers la Chine et l'Inde. Vous auriez du anticiper. Ca vient démontrer ce que je répète souvent : vous n'avez pas de véritable stratégie de communication arrêtée ». 



4 millions d'euros pour Nexa

La Commission permanente a validé le financement du programme d'actions 2016 de Nexa à hauteur de 4 millions d'euros.

Karine Nabénésa a passé en revue le bilan et le programme de Nexa. 

Le premier axe qui est consacré à l'observation de l'économie avec des études pour 847 000 euros, elle a rappelé : « observer c'est bien, agir c'est mieux ! Vous nous dites par ailleurs que c'est l'organisme que vous financez à hauteur de 4 millions d'euros qui va vous évaluer notamment votre plan d'aides aux communes… chacun pourra mesurer le degré d'indépendance »

Le deuxième concerne « la stratégie intelligente » pour « accroître la prospérité du territoire ». 

L'élue du LPA a regretté cette conceptualisation à outrance, ces analyses très théoriques : « 1, 4 millions d'euros pour des discussions intellectuelles bien loin des préoccupations des 95 % des TPE-PME à La Réunion, de ces entreprises en souffrance qui mettent la clé sous la porte tous les jours. Seul 400 000 euros sur 4 millions sont destinés à aider réellement les entreprises, voilà le drame. »

Les autres axes d'actions concernent l'accompagnement des projets issus des domaines prioritaires de la Région, dont le tourisme, l'internationalisation des entreprises et l'énergie pour plus d'un million d'euros. Sur ces points, Karine Nabénésa a indiqué : « Il va vraiment falloir nous expliquer qui fait quoi. Pourquoi la Région finance Nexa pour le tourisme alors que la collectivité distribue des millions à l'IRT, la FRT, les OT, les Iles Vanilles ? Pourquoi financer Nexa sur l'énergie alors que la Région finance toujours à coût de millions la SPL Energies et Témergie ? Pourquoi une subvention supplémentaire sur l'internationalisation alors que le Club Export et la CCIR entre autres sont financés dans ces mêmes objectifs ? ».

L'élue du LPA a rappelé qu'au vu des éléments qui sont présentés et en l'absence de réel bilan et de présentation globale des satellites de la Région pourtant promis par le Président en début d'année, la collectivité semble de nouveau « dans une démarche théorique qui coûte des millions chaque année, où la répartition des rôles de chacun n'est pas claire et qui caractérise un mal bien ancré à la Région, celui de confondre l'accessoire et le principal ».  

Groupe LPA Région




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 5 Mai 2017 - 19:12 Jean-Jacques MOREL À Marisol TOURAINE

Vendredi 28 Avril 2017 - 09:26 Philippe NAILLET : Saint-Benoît