inforeunion : l'info politique de l'ile de La Réunion - Océan Indien
inforeunion
Ce qui fait la vie de la cité…
Politique

Jean-Pascal Lauret (le Mouv') : "Préférence régionale" veut dire un frein à la mobilité..."

Mardi 26 Juin 2012

"Nous avons la même analyse de la situation, mais j'insiste, le terme "Préférence régionale" n'est pas adapté à cette situation. Nous n'avons pas besoin d'aller aussi loin, d'être discriminatoire, c'est à dire d'imposer une préférence régionale pour régler le problème. Il faut se battre contre la préférence exotique (extérieure), contre la discrimination".



Jean-Pascal Lauret (le Mouv') : "Préférence régionale" veut dire un frein à la mobilité..."
"Préférence régionale" veut dire un frein à la mobilité, parce qu'avec la crise, toutes les régions s'y mettront et nous ne pourrions plus aller nous enrichir professionnellement ailleurs. Nos enfants ne pourront plus se former dans une autre région européenne. Et les réunionnais, les plus aventureux ne partiront plus, de peur de ne plus pouvoir retourner dans leur île, à cause de la préférence régionale.

Supprimer l'indexation des salaires des fonctionnaires pour les nouvelles affectations règlera la moitié du problème, parce que naturellement, le flux migratoire professionnel s'inversera.

L'apprentissage du français parlé et son appropriation par les enfants issus de familles créolophones, dès la maternelle, tout en valorisant le créole, règlera une autre partie du problème.

Les entreprises publiques et privées doivent aussi être responsables et développer l’accompagnement de réunionnais vers les postes à responsabilité.
Enfin les médias devraient avoir le souci permanent de l'équilibre dans la représentation, lorsqu'ils font appel aux experts.

Trop souvent, ceux qui expliquent, et donc qui paraissent toujours plus intelligents, viennent de l'extérieur, même pour des problèmes spécifiques à La Réunion que nos gramounes pourraient expliquer.

On continue ainsi à nourrir le syndrome de la goyave de France alors que le réunionnais a un réel besoin de se décomplexer, a besoin de modèle pour évoluer, et pour accepter enfin que ses congénères prennent des responsabilités dans les entreprises. Ce serait raciste de trouver normal le partage des responsabilités tel qu'il est aujourd'hui.

Je pense que, quelques soient nos origines, nous avons tous notre place à La Réunion, et sommes tous utiles à sa construction, à son enrichissement. Cela ne peut se faire que dans un certain équilibre, un équilibre qu'il faut établir pour un vrai vivre ensemble.

Concernant les produits pays, c'est le même raisonnement. Dans toutes les régions de France, les personnes consomment naturellement en priorité les produits de leur région. Nous, nous avons été nourris au syndrome de la goyave de France depuis notre tendre enfance avec nos lectures de Daniel et Valérie avec leurs pommes, leurs oranges. Aujourd'hui il faut renverser la vapeur.

Beaucoup de familles importent des p'tits pots de fruit pour bébé de 10 000 km de chez nous (avec l'argent qui vient peut être aussi de 10 000Km) alors que des régimes de bananes mûres traversent leur fenêtre.

Aussi, combien de m3 d'eau importons-nous sous bouteilles plastiques de 10 000 km alors que nos rivières en déversent autant toutes les secondes à la mer.

Je pense que c'est plus éco-responsable et ça va du bon sens de consommer une glace faite par l'usine de son village que de préférer importer sa glace dans un congélateur par bateau d'une région européenne.

C'est l'effort que chacun d'entre nous devrait faire dans l'intérêt global".

 Sur Facebook

Commentaires




Les commentaires

1.Posté par collectif "oubli pa nou"de la Métropole. le 26/06/2012 06:13
Le débat est commencé dans un esprit d'échange et nous allons poursuivre ce dialogue à distance.Monsieur , merci.
Vous avez mille fois raisons : il nous faut être précis. Vos citations des faits, nos remarques nous font comprendre que c'est tout un ensemble de faits, de situations, de pratiques que nous devons analyser et faire des propositions. S'arrêter à un seul paramettre serait dangereux parce qu'il s'agit pour nous d'une globalité des faits et de leurs conséquences. C'est comme un être humain: c'est l'être dans toute sa complixité que nous devons prendre la mesure et non seulement le jour où...Avec votre permission donnez-nous cette comparaison :" un être humain , ce n'est pas comme un saucission que l'on peut couper en tranche et chaque tranche représente ...
Nous sommes convaincues, convaincus que nous progresserons ensemble dans nos analyses et nos propositions. Abordons chaque thème avec rigueur et honnêteté et dans le respect du savoir et de l'analyse de l'autre. C'est parce que nous sommes différents, parce que nous ne vivons pas la même chose , c'est parce que notre culture , nos connaissances scolaires sont différents que nous allons progresser. Lorsque l'on se ressemble c'est ennuyeux. Il n'y a pas d'échange.
Monsieur , nous vous proposons de nous donner le premier thème que votre mouvement souhaite que nous abordions . Nous pouvons si vous acceptez de dialoguer en dehors ou avec INFOREUNION. Pourquoi ne pas organiser un collectif pour que nous menions ce débat. Si vous en êtes d'accord , nous ici en Métropole nous lancerons cette idée pour ce collectif ou pour la constitution d'un groupe de réflexions.
Nous sommes prêtes, prêts. Echanger avec l' Autre. Comprendre l' Autre;.Accepter l' Autre. Accompagner l' Autre et Aimer l'Autre. Les pilliers de la maison de notre collectif.Juste une comparaison :" not Ker lè come un kaze. La porte lè tout le tan ouvert" C'est notre culture Réunionnaise. Le savoir vivre ensemble. C'est la tolérance.
C'est en sachant que nous continuerons ce débat que nous vous prions de croire à notre dévouement Réunionnais.

Pour le collectif "OUBLI PA NOU"

Aimé TECHER

additif : depuis des années nous réfléchissons sur ces questions . Nous pouirsuivons nos analyses et notre dernière analyse a été les élections à la présidence du Conseil Général précédé des analyses sur les évolutions des stratégies des partis politiques à LA REUNION. Nous avons écrit sur ces thèmes dans INFOREUNION.Nous ne portons jamais de jugement .Nous analysons les faits et nous proposons. Voir notre position sur les femmes militantes Réunionnaises.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 20 Juillet 2014 - 07:30 Commander en obéissant 

Vendredi 11 Juillet 2014 - 16:44 Suivez nous et votez HOLLANDE