Ce qui fait la vie de la cité…
Invité(e)

Jacky The-Seng, 7e adjoint, demande à la mairie de St-André d'agir "pour l'hygiène et la santé"

Vendredi 14 Juin 2013

"Depuis plusieurs années déjà vous êtes incommodés par des nuisances insupportables liées à l’insuffisance et au vieillissement du réseau d’assainissement des eaux usées dans votre quartier : débordements nauséabonds d’eaux usées, mauvaises odeurs insupportables".



Jacky The-Seng, 7e adjoint, demande à la mairie de St-André d'agir "pour l'hygiène et la santé"
"Beaucoup plus qu’un simple problème environnemental, il s’agit d’un grave problème de santé et de salubrité publiques, qui ne saurait être traité avec légèreté et mépris comme l’a fait l’adjointe et conseillère générale du premier canton, Madame Caniguy, reprochant aux riverains de se plaindre régulièrement de mauvaises odeurs….avant les élections !

Sans doute une station d’épuration moderne a-t-elle été récemment construite et mise en service au cours du mandat de l’actuelle municipalité mais, faute d’avoir rénové et adapté aux besoins actuels le réseau terminal de l’assainissement aboutissant à la station d’épuration, cette station n’a pas résolu le problème des débordements et des mauvaises odeurs.

Une affaire d’hygiène et de salubrité publiques de cette importance doit trouver une solution rapide et acceptable, d’autant que promesse de la régler avant la fin 2009 avait déjà été faite par le maire actuel, lors d’un conseil municipal en juin de la même année.

Il n’est plus possible d’attendre davantage le lancement des travaux annoncés pour la fin 2013, dont la durée encore imprécise retardera d’autant la solution définitive et durable de ce problème.

Ensemble exigeons de la municipalité et des services sanitaires et techniques concernés :
- Une solution immédiate, même provisoire, au débordement et à l’écoulement des eaux usées à l’air libre, à l’extérieur du réseau d’assainissement, situation intolérable et source de menaces pour l’hygiène et la santé publiques ;

- L’accélération de la mise en chantier des travaux prévus dans le cadre de la rénovation du chemin de l’Etang.

- La mise en place de canalisations d’un calibre suffisant et adapté aux besoins nouveaux en matière d’assainissement ne peut plus attendre.

La santé, la salubrité, l’hygiène publique ne sont pas un problème de droite ou de gauche : le respect de ces règles constitue un devoir essentiel dû à l’ensemble de la population sans exception".



Section de Saint-André du parti communiste réunionnais.

Jacky The-Seng et J.Paul Ciret




Les commentaires

1.Posté par FABRICE MAILLOT le 16/06/2013 11:17
Voila un élus du peuple qui s,inquiète pour les administrés et qui honore la confiance des st andréens.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter