Ce qui fait la vie de la cité…
Dans la presse

Hendy Gaze : "Qu'est-ce qui explique la vie chère à La Réunion"

Vendredi 4 Janvier 2013

"Avec l'initiative des transporteurs sur le prix des carburants, nous voyons à nouveau la problématique de la vie chère ressurgir. C'est comme une Arlésienne, elle revient toujours".



Hendy Gaze : "Qu'est-ce qui explique la vie chère à La Réunion"
Mais plutôt que d'exiger une baisse d'acteurs (SRPP et collectivités notamment) qui n'ont pas intérêt à ce que cela arrive, interrogeons-nous sur les raisons de la vie chère à la Réunion pour en trouver les remèdes durables. D'autant plus que, comme l'a rappelé Patrick Savatier de l'association "Momon Papa lé la", si une petite baisse est arrachée elle sera vite annulée par le prétexte d'une hausse du cours mondial répercutée (proportionnellement ou pas, nous n'avons aucun moyen de le savoir) par la SRPP.

La Réunion souffre de trois handicaps majeurs : l'absence de concurrence, un octroi de mer irrationnel et aucun décollage économique.

Avec la concurrence, la bataille des prix profiterait aux consommateurs leur rendant ainsi du pouvoir d'achat. Il faut donc encourager la création d'entreprises dans les domaines de l'aérien, de l'import et de la distribution. Aussi, il existe forcément des sources d’approvisionnement d’essence moins chères dans le monde.

L'octroi de mer est une aberration économique. En pleine Union Européenne, ce droit de douane n'a pas lieu d'être. A fortiori pour les biens comme l'essence non produits à la Réunion. On nous répond qu'il finance les collectivités. Mais les communes de métropole vivent-elles d'un octroi de mer ? Non et cela ne les empêche pas de fonctionner. Il y a donc un gros problème de gestion des fonds publics à la Réunion et la Cour des Comptes le révèle régulièrement.

Aussi, eu égard à notre situation exceptionnelle de vie chère et de pauvreté généralisée, l'Etat doit faire un effort sur les taxes qu'il fait payer sur l'essence, tout comme il a fait un effort sur les taux de TVA. A charge pour nos députés (en quête de réélection) d'obtenir cela, bien qu'on doute fortement qu'ils en soient capables.

Par ailleurs, le décollage économique se fait encore attendre dans notre île. S'il avait lieu, il distribuerait de nouveaux emplois et donc salaires. Hausse de revenus qui permettrait aux Réunionnais de mieux encaisser l'impact de la vie chère.

Enfin le tout-voiture et le tout-pétrole ne formant pas un avenir durable, nous désirons fortement un tramway sur toute l'île et des énergies renouvelables. Nous travaillons actuellement sur des propositions innovantes avec nos spécialistes en écologie et en économie que nous ne manquerons pas de vous dévoiler".



Plus d'informations sur http://www.ensemble-lesite.fr

Hendy Gaze, porte-parole de Ensemble et un des récents leaders de la mobilisation anti-FN

Hendy Gaze




Les commentaires

1.Posté par Enfin le 16/02/2012 11:39 (depuis mobile)
Interressant, ça change des débilités du précédent leader de ce groupe Éric Beeharry. Content de voir que' "ensemble" a enfin un chef crédible.

2.Posté par Hendy Gaze le 02/09/2017 17:27
Ah si vous saviez ! Le texte est bien de lui. Il n'a fait que mettre mon nom à la suite (avec mon autorisation, évidemment).

Erreur de jeunesse. haha.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?