Ce qui fait la vie de la cité…
Citoyen

AMOUR DU TRAVAIL, CHARGE EXCESSIVE, BURN OUT… LA CFDT A MENÉ SON ENQUÊTE !

Lundi 20 Mars 2017

Une grande enquête a été lancée en ligne par la CFDT nationale, de septembre 2016 au 31 décembre, avec un objectif de replacer le thème travail au cœur du débat politique avant l'élection présidentielle. Des résultats inédits sur le rapport des Français au travail ont été publiés ce jeudi par la CFDT. Avec plus de 20,4 millions de réponses collectées sur 200 000 personnes, le syndicat la qualifie « d’outil » exceptionnel.



Cette prospection "Parlons travail", qui a été ouverte à tous, est présentée aujourd’hui par le syndicat CFDT comme "la plus grande enquête sur le travail jamais réalisée en France".

De cette investigation, la CFDT passe au détecteur l’organisation du travail d'aujourd’hui et de demain. Elle a été réalisée à travers 150 questions et sur une vingtaine de thèmes, dont la santé au travail, le temps de travail, la vie au travail, le parcours professionnel, le chômage, les salaires, les discriminations, les syndicats, le sexisme, le stress, la grève...

Le point central que relève l’enquête, c’est « qu’il n’y a pas de bonne qualité de vie au travail sans marge de manœuvre et autonomie de décision ». De cette analyse pointue, « Parlons travail » plusieurs enseignements sont à extraire, dont les 77% des répondants qui s’accordent à dire « aimer leur travail » et on retrouve dans cette enquête « le plaisir du travail, de la fierté, de l’épanouissement… ».

Tandis que dans le thème sources du mal être au travail, 44% disent ressentir souvent des douleurs physiques, 34% dorment mal et 36% ont fait un burn out. Une majorité critique la charge de travail "excessive" (51%), 58% déclarant ne pas avoir le temps de le faire "correctement"…. Si l’on prend ceux qui disent manquer d'autonomie, ils sont trois fois plus nombreux à dire qu'ils ont des problèmes pour dormir, mais ils sont neuf fois plus nombreux à dire qu'ils prennent des médicaments du fait de leur travail."

Une autre cause de problème de santé engendrée par le travail serait d’après l’enquête, son « intensification et sa montée en charge ». Dans ce contexte, 97% des personnes interrogées considèrent qu'il est juste de tenir compte de la pénibilité du travail dans le calcul de la retraite.

Le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger explique que " les travailleurs ont besoin de davantage de coopération, (qu') ils en ont assez d'une vision verticale du travail où on leur impose des choses"…et que les réponses prouvent aussi qu’il y a la demande " d’une volonté d'articuler la vie professionnelle et la vie personnelle et d'avoir un peu de libre choix".

En finalité comme aurait pu dire Henri Salvador de cette enquête, le travail c’est la santé, améliorer les conditions c’est la conserver !

Jean Claude COMORASSAMY




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 27 Avril 2017 - 18:23 ​L’HISTOIRE SE RÉPÈTE COMME EN 2002