Ce qui fait la vie de la cité…
Citoyen

​Un ancien grand syndicaliste de la CFDT vient de nous quitter

Mardi 3 Janvier 2017

L’annonce est tombée, François Chérèque, ancien secrétaire général de la CFDT, est décédé ce lundi 2 janvier, à l’âge de 60 ans, « à la suite d’une longue maladie ». Le secrétaire général Laurent Berger très affecté, a réagi aussitôt en déclarant que « La CFDT perd une grande figure, le syndicalisme français perd une grande figure qui a fait de la lutte syndicale un engagement personnel ». C’est ainsi, qu’une tristesse très profonde vient envahir le monde syndical dont la CFDT.



Cependant, le décès de François Chérèque est même salué par la classe politique de tous bords confondus, on parle « d’une immense perte, qu’une figure emblématique qui disparait,  d’un acteur majeur du dialogue social, homme de convictions, d'engagement courageux et sincère, un homme de progrès, un homme d’idées, d’exception, le sens de l’intérêt général, un homme de dialogue…les qualificatifs « symboliques » ne manquent pas.  Quant à Martine Aubry, elle rend hommage à « un militant acharné, un syndicaliste authentique, et profondément sincère dans ses combats et ses engagements pour la défense des conditions de vie et de travail des salariés ». 

Moi je note aussi que la carrière syndicale de François Chérèque suit une carrière professionnelle dans le monde éducatif. Puisse qu’il a été éducateur spécialisé dans le centre hospitalier de Digne les Bains en service pédopsychiatrie.
D’ailleurs, j’ai encore au profond de mes pensées, ces moments forts de discussions et d’échanges lors de son passage à la Réunion (St-Marie). Ces moments rares de votre éclairage professionnel sur les fonctions et les rôles de l’éducateur en pédopsychiatrie et de sa place dans l’équipe pluridisciplinaire, sur l’encadrement des socio-éducatifs dans la fonction publique hospitalière par le cadre socio-éducatif et non d’un cadre de santé, de mon parcours syndical à la CFDT débuté en 1970 à l’Usine sucrière Stella …..Ou comment construire le dialogue social dans les hôpitaux.

Autant de moments rares qui m’ont marqué à jamais. Comme vous m’aviez dit M. Chérèque « jamais pour soi-même toujours pour les autres ». Merci pour ton empreinte syndicale moderne à la CFDT mais aussi en tant qu’éducateur au monde hospitalier, dont le sentiment de solidarité humaine envers tous, doit et devra faire écho partout….En donnant du sens  au dialogue social avec espoir et perspectives d’avenir dans les entreprises, dans les hôpitaux … c’est véritablement la meilleure des façons de rendre hommage à la mémoire de notre regretté camarade Chérèque. Merci encore M. Chérèque.

Jean Claude COMORASSAMY




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Décembre 2016 - 17:21 ÉVÉNEMENTS À SAINTE-MARIE






Derniers commentaires
Le journal d'information 100%politique de La Réunion - gratuit, interactif, info 974