Ce qui fait la vie de la cité…
Politique

​Quand les responsables politiques à La Réunion prendront-ils enfin leurs responsabilités ?

Dimanche 26 Mars 2017

Des observateurs ont dit qu’il s’agissait d’une visite à la « rock star » ou d’une « opération de séduction » au cours de laquelle « peu de messages politique ont été délivrés ».



Le voyage à La Réunion de M. Macron, candidat à l’élection présidentielle s’est achevé hier après midi.

Il est tout à fait compréhensible que lorsqu’on est candidat à une élection, on veuille être « mignon, gentil », d’accord avec tout le monde. Mais de là à ne pas « délivrer de messages politiques » quand on brigue la plus haute fonction de la République c’est avoir guerre de considérations pour un peuple qui connaît de grosses difficultés.

Ces difficultés tout le monde les connaît et M. Macron le premier : chômage élevé, inégalités, pauvreté, illettrisme, manque de logements…Personne n’attend de lui qu’il règle tous ces problèmes d’un coup de baguette magique. Mais il y a tout de même des préalables qu’il est toujours bon de rappeler.

Ces préalables ?
C’est de mettre fin aux inégalités. La Réunion, rappelons le, est selon l’INSEE le département ou les inégalités sont les plus grandes. Comment pourrait-il en être autrement quand pour un coût de la vie identique pour tout le monde, certains perçoivent une prime de vie chère et d’autres (l’immense majorité) pas ? Comment pourrait-il en être autrement quand le PIB par habitant est de 33 000 € en France et que celui de La Réunion n’est que de 19 000 € ?

Ces préalables ?
C’est aussi anticiper la crise agricole qui s’annonce avec, pour la filière canne sucre, la fin, dès cette année, des quotas et du prix garanti du sucre. Pour les autres productions c’est la menace que font peser sur elles les Accords de Partenariat Economique (APE) que l’Europe signe avec les pays voisins.  Ces préalables ? Ce sont aussi les urgences sociales à régler.

Tout cela mérite réflexion, concertation et appel à la Responsabilité de toutes et de tous.

Il n’y a pas de « ‘papa’ venu de France » qui puisse régler nos problèmes. Il nous appartient à nous réunionnaises et réunionnais d’assumer nos responsabilités, de faire les propositions qui s’imposent pour régler nos problèmes ; problèmes immédiats et problème à venir.

La Réunion est à un tournant de son histoire. Un nouveau pouvoir va s’installer en France dans quelques semaines. Les Réunionnais–es doivent s’entendre pour exiger de ce nouveau pouvoir le changement nécessaire. Nombreuses et nombreux sont celles et ceux qui s’accordent à dire que le système actuel a atteint ses limites ; qu’il est à bout de souffle et qu’il faut imaginer un autre cadre. Ayons l’audace d’imaginer ensemble ce nouveau cadre et portons ensemble la voix de La Réunion, à Paris comme à Bruxelles. C’est le moment ou jamais de le faire sinon nous aurons encore perdu cinq ans.

La Réunion est aussi à un tournant de son histoire car dans les cinq ans à venir son environnement géo-économqiue sera complètement transformé. Un dynamisme s’est crée dans les pays voisins avec l’aide de grands pays émergents (l’Inde, la Chine, l’Afrique du sud). Notre île ne peut pas être tenu à l’écart. Le nouveau cadre que nous devons imaginer pour La Réunion doit lui permettre de régler non seulement ses problèmes intérieurs mais aussi d’être un véritable partenaire dans sa zone géo-économique pour une politique de co-développement. Tels sont les problèmes immédiats et à venir que nous avons à résoudre.

Un président de la République ou plus exactement un candidat qui aspire à cette fonction doit porter sa vision au delà du scrutin et aider le peuple à regarder plus loin que cet horizon. Ce ne fût malheureusement pas le cas à l’occasion de la visite du candidat Macron à La Réunion. Sa visite fût comme l’a écrit un journaliste une « tournée people » ou un autre « une opération de séduction ».

La « folklorisation » de sa visite relève assurément des organisateurs de sa tournée. Les samoussas, bonbons piments et autre séga Macron ce n’est quand même pas le candidat lui même qui les a imaginé.

Alors, quand est-ce que les responsables politiques de La Réunion, tout du moins ceux qui le soutiennent, prendront-ils enfin leurs responsabilités ?

Bureau de Presse du Parti Communiste Réunionnais




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 7 Septembre 2017 - 12:07 Mayday : Rien ne va plus…

Vendredi 5 Mai 2017 - 19:12 Jean-Jacques MOREL À Marisol TOURAINE

Vendredi 28 Avril 2017 - 09:26 Philippe NAILLET : Saint-Benoît