Ce qui fait la vie de la cité…
Politique

​Quand les mots font plus de mal que les maux !

Dimanche 12 Février 2017

Je ne peux me taire quand j’entends un ancien premier ministre « insulter » La Réunion à sa descente d’avion.



Alors qu’il est l’acteur principal d’un feuilleton judiciaire que certains journalistes nomment déjà le «  House of Sarthe », Monsieur Fillon nous envoie en pleine figure et devant les caméras et micros des médias nationaux :

"La Réunion… c’est un résumé de tous les maux de notre pays, en particulier le chômage et l’insécurité".

Voilà l’image que ce monsieur a de notre beau département Français : nous Réunionnais, nous serions, à ses yeux, la représentation de ce qu’il y a de pire dans la nation !!! Quel mépris!

Alors que nous tentons difficilement de sortir de la crise requin qui a fortement nuit à notre tourisme, nous avons là un homme qui se dit « d’Etat » qui annonce au monde entier, car ses propos sont repris sur les chaînes étrangères, que notre île est le règne de l’insécurité et le concentré de tous les maux de La France. Le président de l’IRT appréciera ! 

Jadis, il n'y a pas si longtemps, Premier ministre de La France sous la présidence de Monsieur Sarkozy, Monsieur Fillon qui dresse un bien sombre tableau de notre île semble oublier qu'il porte aussi, une responsabilité conséquente de l’état dans lequel se trouve La Réunion à ses yeux. Il souligne aussi l’échec politique et économique de son représentant local : celui qui conduit la politique de La Région depuis 7 ans !

Comment accepter par ailleurs, son "opposition à une France multiculturelle". Faire une telle déclaration et venir à La Réunion qui est le modèle même du multiculturalisme est une autre insulte envers notre vivre-ensemble pourtant montré en exemple dans le monde entier. A moins bien sûr de considérer que nous ne sommes pas Français !

Il n'a sûrement pas apprécié d’être accueilli au son du maloya issu de notre culture africaine. Ses amis LR auraient dû prévoir une chorale Sarthoise  et une chanson bien de chez lui ! Je leur suggère pour son départ de lui chanter « Les gars d’Coulan ». 

Enfin, comment oublier ses propos sur la colonie qui lui ont valu le reniement, pendant quelques jours,  de son plus fervent supporter d’aujourd’hui : "Non, La France n'est pas coupable d'avoir voulu faire partager sa culture aux peuples d'Afrique, d'Asie et d'Amérique du Nord," ! Comment pourrions-nous accepter de tels propos? La petite escapade à La Réunion pour échapper quelques heures à « l’affaire Fillon » lui a certainement rappelé « le temps  béni des colonies ».

En regardant les images du pique-nique de ce jour, il y a comme une impression de faire un retour à l’époque coloniale : les gouverneurs assis et servis  à table alors que les « autres » debout autour, le regardent apprécier le carry (multiculturel) ! 

Réunionnais héritier du multiculturalisme que nous revendiquons fièrement en tant que Français, je ne peux accepter de tels propos et des excuses auraient été les bienvenues!

Convaincu que La Réunion ne se résume pas aux maux de la France, nul doute en revanche que Monsieur Fillon représente aujourd'hui tout le mal que porte une certaine caste politique française, depuis trop longtemps!

   

Député-maire de La Réunion  

Thierry ROBERT




Les commentaires

1.Posté par FAIVRE Daniel le 14/02/2017 12:39
Il a oublier de parler de la corruption, et de certains promoteur immobilier, chef magouilleur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 28 Avril 2017 - 09:26 Philippe NAILLET : Saint-Benoît

Vendredi 5 Mai 2017 - 19:12 Jean-Jacques MOREL À Marisol TOURAINE






Derniers commentaires
Le journal d'information 100%politique de La Réunion - gratuit, interactif, info 974