Ce qui fait la vie de la cité…
Citoyen

​Emmanuel Macron en marche vers la présidentielle

Dimanche 5 Février 2017

L’ancien Ministre de l’économie Emmanuel Macron, qui a démissionné du gouvernement, a décliné ce samedi, les grandes valeurs de « liberté, égalité, fraternité » sur lesquelles il compte mener sa campagne, dans une salle bondée de sympathisants conquis à sa cause, lors du grand meeting au Palais des Sports de Lyon.



« Ce mur de présence autour de moi, c’est la preuve vivante que nous sommes bien là. C’est une démonstration d’envie, une démonstration d’enthousiasme », un discours d’un peu plus de 1 h 30 de politique générale, en communion  totale avec le public.

Ce meeting nous a enseigné que le phénomène Macron est bien réel et en marche, très loin d’un personnage de fabrication médiatique comme le prétendent certains hommes politiques de droite ou de gauche.

La naissance du mouvement « En marche », date à peine quelques mois. Fondé le 6 avril 2016 dans la ville d’Amiens, ville où Emmanuel Macron est né. Immense encore, au moment de l’accouchement de ce « parti », qui a été salué par différentes personnalités politiques, comme  François Hollande, Najat Vallaud Belkacem  voire même Jean Pierre Raffarin qui a jugé  que ce mouvement « apporte du sang neuf », d’autres diront que c’est « une initiative rafraîchissante », estimant d’une volonté de « permet de sortir de la politique politicienne » dont la population est saturée.

Hier, il a martelé à plusieurs reprises à la télévision lors du  meeting  les trois valeurs de la République « Liberté, Egalité, Fraternité » afin de donner sens à son programme et son engagement dans la nouvelle gouvernance. Dont il esquisse déjà les grandes lignes avec les thèmes : sécurité, emploi, santé, écologie, éducation, culture... En étayant encore que les scandales politiques c’est « une lèpre démocratique » découlant d’une pratique d’un autre âge et font le nid de l’extrême droite.

Toutefois, au moment où le candidat de droite désigné dans la primaire se prend le pied dans le tapis, Emmanuel Macron n’a-t-il pas ainsi fait hier des appels du pied à cet électorat de droite ? N’est-il pas devenu le grand favori à la présidentielle pour battre la candidate de l’extrême droite ?

Nul doute, comme le phénomène « En marche » rassemble de jour en jour, Emmanuel Macron va devenir sûrement la bête noire, à abattre par tous, car sa probité déclarée joue aussi en sa faveur à comparer aux autres.

Le match ne fait que commencer, d’ailleurs ne dit-on pas que la meilleure défense c’est l’attaque ? 

Jean Claude COMORASSAMY




Les commentaires

1.Posté par Vivien DURIEUX de ST CHARLES MAGNE de ST LOUIS le 15/02/2017 16:16
Les roumains donnent une leçon de démocratie aux Français n'ont rien à attendre des prochaines élections ,de bourrage de cranes des MEDIAS où MACRON & FILLON sont JANUS à double face, des lobbies du "Capitale notre ennemi", dixit François HOLLANDE, ALZHEIMER a oublié le nom ou les noms comme BILDERBERG, David et Jacob de ROTHSCHILD nos vassaux avec ELIZABETH II que "J'ACCUSE" de TERRORISME pour le vol MH 370,vu le 23 Mars 2014 dans l'Est de LA REUNION par des centaines de réunionnais ont vu rasant l'Océan Indien et photographié par 3 satellites en plus de120 morceaux dont une vingtaines dépassant les 20 m.. cliquez sur KANAL AUSTRAL INFO REUNION POLITIQUE ,cliquez :"VIVIEN DURIEUX ATTENTAT MANQUE" et pour enfumer,une fausse affaire de fesses "SAINT GILLES ATTAQUE AU DRONE,LA LOI DU SILENCE".L'EUROPE libre de LA MAFIA KHAZAR ILLUMINATI, de GIBRALTAR à VLADIVOSTOK, en passant par nos Etats Pontificaux et notre île BOURBON BONAPARTE où "Impossible n'est pas français" avoir un seul Empereur IN MEMORIAM de CHARLES MAGNE Premier Empereur d'EUROPE son fils cadet ST LOUIS I dont je suis le sosie et primo-descendant, second Empereur d'EUROPE, Roy de France et d'Occitanie. Vous pouvez ,me joindre par courriel à v.durieux@ool.fr par téléphone au 0262 24 24 41 ou 0692 68 69 66.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 7 Novembre 2017 - 18:41 Vingt ans et assassinée